Section PS de Roubaix

Section PS de Roubaix

Dans l'actualité

L’IMA à Roubaix, une occasion manquée

Le par

par Pierre Dubois, conseiller municipal et conseiller communautaire Roubaix a laissé passer sa chance, l’IMA s’installera à Tourcoing. Plus qu’une faute ou une erreur, c’est une occasion manquée. L’implantation de l’IMA à Roubaix avait du sens et une forte portée symbolique, outre le fait de permettre une articulation avec les associations locales et métropolitaines travaillant sur les questions relatives aux cultures du monde arabe. Quant au lieu d’implantation, nous avions avancé l’hypothèse d’une localisation dans les locaux de la Condition Publique, permettant d’accompagner l’évolution devenue nécéssaire de cet équipement, et d’offrir à l’IMA une localisation proche du centre ville. La municipalité de Roubaix a joué « petits bras » sur ce dossier.

« Une autre politique est possible !  » – L’édito de Mehdi Massrour

Le par

De plus en plus de Roubaisiens expriment leurs difficultés croissantes à vivre dans certains quartiers de notre ville. Ils se détournent de la politique, alors que les actions collectives sont plus que jamais essentielles. Ce sentiment d’abandon se traduit par un retrait de la vie citoyenne, ou par des choix qui reposent sur une mise en concurrence malsaine, avec ceux que l’on désigne comme «des Autres». Ces réflexes se justifient par la peur de faire partie de ceux que l’on oublie, de ceux qui ne comptent plus. Les premiers signaux envoyés par la nouvelle majorité de droite UMP/UDI, devenus réalités depuis le

Dédensification, Logement social et Mixité sociale, Quelques éléments pour le débat.

Le par

Source : Blog de Pierre Dubois La nouvelle majorité municipale affiche clairement la couleur: les opérations de rénovation urbaine ou de restructuration des îlots anciens doivent contribuer à la dédensification des quartiers , la place du logement social contenue ,et l’offre nouvelle de logement recentrée sur la promotion privée et l’accession à la propriété.Logique avec elle même , elle obtient de la Mel la suppréssion de la servitude de mixité sociale mise en place il y a quelques années sur un périmetre circonscrit au centre ville et aux îlots jouxtant le boulevard de Cambrai, Barbieux et l’avenue Gustave Delory, et milite pour revenir sur plusieurs dispositions introduites par l’assemblée

Après l’émotion est venu le temps de l’analyse, des explications et de la recherche de solutions

Le par

Par Frédéric Tribalat, militant de la section socialiste de Roubaix Engagé depuis plus de 30 ans dans les quartiers en difficulté auprès d’un public que je connais particulièrement bien, j’ai été comme beaucoup dévasté par les évènements récents mais pas surpris. Après l’émotion est maintenant venu le temps de l’analyse, des explications et de la recherche de solutions. Une seule phrase prononcée par une gamine de 10 ans d’origine maghrébine résume à elle seule toute la discrimination subie pendant des décennies, l’absence d’identité, l’incapacité à trouver sa place dans la société française, la frustration et toute la haine accumulées : "Deux arabes sont entrés dans un bureau et ont tué tout

Refonte de la politique de la ville : quelle place pour Roubaix ?

Le par

Par Mehdi MASSROUR Avec la crise économique, ce sont les habitants des quartiers populaires qui sont les premiers touchés. Hélas Roubaix figure en tête du palmarès des villes les plus pauvres de France. Cette réalité renforce la nécessité d'une véritable politique de solidarité entre les territoires. Quels moyens supplémentaires à accorder en priorité à nos quartiers, aux Roubaisiens? La politique de la ville est avant tout une dynamique de lutte contre la pauvreté, contre le sentiment d'abandon : elle doit être plus juste et plus lisible. La refonte de la politique de la ville vise à améliorer l'efficacité de l'action publique au profit des quartiers recensés comme prioritaires. A Roubaix, ils représentent la quasi

« Voisins Vigilants » : des explications s’imposent !

Le par

par Pierre DUBOIS Le dispositif des " citoyens vigilants " est sur le point d’être expérimenté sur Roubaix, dans le quartier du Nouveau Roubaix. C'était un des engagements de la nouvelle municipalité, dont acte. Mais de quoi parle t-on? De voisins vigilants, de citoyens vigilants, ou de démarche participative? Ce qui à évidence n'est pas la même chose. Cette initiative soulève par ailleurs plusieurs questions de fond : d'abord celle de faire référence aux Chevaliers de Roubaix dont la réputation a été, est, et ne cessera d'être sulfureuse; ensuite celle des objectifs poursuivis, citoyens vigilants mais par rapport à qui et à quoi ? avec des risques évidents de discrimination;

Communiqué de Mehdi Massrour sur l’incendie du centre social des Trois Villes

Le par

L'incendie criminel qui a frappé le centre social 3 villes est un événement extrêmement grave et traumatisant. En effet, les centres sociaux dont le Conseil Général du Nord est un partenaire sont essentiels au développement humain et social de nos quartiers. Ils participent à l'épanouissement et au bien-être de milliers de familles. Ils sont des acteurs incontournables du "vivre-ensemble". Je tiens à adresser mon soutien aux familles, aux usagers, ainsi qu'au personnel qui œuvre au quotidien au sein de cet équipement emblématique d'un service public de proximité J'adresse mes félicitations à la Mairie de Hem pour la gestion exemplaire de cette crise. Je profite de cet envoi pour regretter que les élus de

Parc Barbieux, un peu de retenue

Le par

Par Pierre Dubois, Conseiller municipal d'opposition, Conseiller communautaire, Le Parc Barbieux revient dans l'actualité roubaisienne à l'occasion de la récente délibération du conseil de Communauté de prendre en charge les travaux de réfection de l'avenue du peuple belge et du secteur de la Laiterie. Occasion pour la municipalité de Roubaix de mettre en valeur l'influence retrouvée de Roubaix dans les instances communautaires. Tout le monde doit se réjouir de la perspective prochaine de voir s'engager la requalification d'un espace aussi remarquable que le Parc Barbieux. Mais on pourrait attendre des tenants de la gouvernance apaisée un peu de retenue et d'objectivité ! Il faut

Retrouvez l’intervention de Marjolaine Pierrat-Feraille en Conseil de Communauté urbaine (LMCU-10/10/2014)

Le par

Je suis intervenue au Conseil de Communauté urbaine, au nom du groupe socialiste, pour défendre une délibération créant des emplois d'avenir au sein de LMCU. Pour moi, il s'agissait aussi d'attirer l'attention des élus communautaires sur le fait que les Roubaisiens n'étaient pas suffisamment nombreux parmi le personnel de la Communauté urbaine. J'ai donc rappelé d'abord que dans une analyse commandée au service Ressources Humaines en 2012, la précédente équipe de gauche avait fait apparaître que seuls 6% des agents de LMCU résidaient en ZUS, des quartiers qui accueillent pourtant 19% de nos habitants. Ce déséquilibre n'est pas seulement une injustice pour les habitants des quartiers les plus défavorisés

L’ANRU: dix ans d’existence et après ?

Le par

Par Pierre Dubois, Conseiller municipal d'opposition, Conseiller communautaire   Le Premier Ministre est venu fêter à Valenciennes les dix ans de l'ANRU, en présence de Jean Louis Borloo et de Patrick Kanner le tout nouveau Ministre de la Ville. Occasion pour ce dernier de rendre hommage à "l'ingénieur de l'action publique qui a réussi à faire travailler tout le monde ensemble". C'était du bon sens, il faut croire que nous en manquions. L'ANRU quelles que soient ses lourdeurs, ses imperfections, est certainement l'un des plus gros chantiers ouvert en France depuis ces dernières décennies. L'énergie de Jean-Louis Borloo lui doit beaucoup. Roubaix a su en tirer partie en menant un des plus gros

Les derniers contenus multimédias